2014: un bon début d’année pour l’immobilier de bureau • Keep Contact
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange
21680
post-template-default,single,single-post,postid-21680,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

2014: un bon début d’année pour l’immobilier de bureau

2014: un bon début d’année pour l’immobilier de bureau

 

2014 débute bien. Le premier trimestre de cette année est le meilleur début d’exercice depuis la crise de 2008 dans le secteur de l’immobilier de bureau. Il s’inscrit dans la poursuite de 2013.
 
Avec 33 235 m² loués au cours des trois premiers mois de 2014, le marché du bureau reste très dynamique. Il affiche une hausse de plus de 22% sur la période correspondante de 2013. Le nombre des transactions est, quant à lui, passé de 59 à 75, soit une progression de plus de 27%. La taille moyenne des opérations est de 443 m², en léger repli par rapport à l’année précédente (-3,7%).
 
Le secteur de la finance et des banques a concentré près de 40% des surfaces louées, loin devant l’informatique et les télécommunications (12%), l’automobile et les transports (12%). Ce constat s’explique naturellement par le poids de l’activité financière au Grand-Duché, qui a vu le nombre des banques présentes sur la place de Luxembourg croître en 2013 (avec 9 créations nettes) rompant ainsi avec le mouvement de concentration observé depuis une dizaine d’années.
 
Le taux de vacance demeure bas dans le secteur du bureau. Il s’établit à 5,29%, soit un repli de 4,2% par rapport au premier trimestre 2013. Avec une baisse continue enregistrée depuis 2009 et un pic atteint à près de 9%, il oscille depuis l’été dernier autour de 5% à la recherche de son point d’équilibre.
 
 
Une croissance revue à la hausse

  
Ce bon début d’année s’explique par un contexte économique favorable. Les indicateurs de confiance des entrepreneurs de l’industrie et de la construction sont bien orientés. Ils sont repartis à la hausse depuis le deuxième trimestre 2013, notamment dans le secteur du bâtiment. La production a progressé de 2,4% au dernier trimestre 2013 au Grand-Duché dans la construction contre une baisse de 0,8% sur l’ensemble de la zone euro.
 
La dernière enquête de conjoncture de l’institut national de la statistique et des études économiques sur les investissements industriels montre qu’ils devraient progresser de 2% cette année. Cette hausse inverse la tendance baissière de ces trois dernières années et doit également se vérifier en Allemagne et en Belgique.
 
Fort de ces données, les prévisions de croissance de l’économie luxembourgeoise sont revues à la hausse. Elles sont de 3,1% en 2014 et 3,2% en 2015. Ces niveaux sont certes inférieurs à la moyenne de la décennie avant la crise, mais restent cependant encourageants.
 
 
Des investissements soutenus  
 
Le parc immobilier de bureaux franchira cette année la barre des 3,5 millions de m² au Grand-Duché. 7 600 m² ont été livrés au cours du premier trimestre, sur un total attendu de 134 000 m² pour l’ensemble de l’exercice 2014.
 
Le volume des investissements engagés au cours de ce premier trimestre 2014 s’élève à 288 millions d’euros pour 11 opérations. C’est un niveau très important puisqu’il représente plus du tiers des investissements comptabilisés l’année précédente, l’année 2013 représentant en terme d’investissements la meilleure année de ces six dernières années. Le Kirchberg concentre la majorité des surfaces concernées par ces investissements (58% précisément) devant le centre-ville (27%). La demande pour les biens de centre-ville restant très forte, leur rentabilité continue de s’éroder, s’établissant désormais à 5,2% contre 5,25% en 2013, en dépit de loyers qui peuvent parfois dépasser 40 euros par m²/mois, confirmant une fois encore l’attractivité du Luxembourg.
 
 
Contacts:
 
Martin Stoz 
Marketing Manager
T + 352 26 43 07 07 
M + 352 661 430 734
mstoz@inowai.com
 
Ludivine PLESSY
Agence Keep Contact
Relations Presse & Relations Publiques
Email: ludivine.plessy@keepcontact.lu
Tél: +352 691 91 00 90

Aucun Commentaire

Commenter