La mort de Microsoft Paint • Keep Contact
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange
22044
post-template-default,single,single-post,postid-22044,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

La mort de Microsoft Paint

La mort de Microsoft Paint

Après 32 ans de bon et loyaux services, le logiciel de dessin de Microsoft, qui nous a fait passer pour des artistes durant nos premières heures devant un écran d’ordinateur, tire sa révérence. Bien que son successeur, Paint 3D, sera présent sur les nouvelles machines et avec les nouvelles mises à jour de Windows, impossible de ne pas être nostalgique suite à la disparition de son ainé.

L’histoire de Microsoft Paint commence dans les années 80, dans ces années là les ordinateurs n’ont pas encore de souris (et Internet n’est pas encore né), beaucoup d’entreprises cherchent à proposer un système plus intuitif que le clavier pour interagir avec la machine. Certains pensent aux stylos optiques, d’autres aux joysticks, mais c’est finalement l’idée de Mouse Systems qui va séduire le plus.

La souris devient doucement de plus en plus présente, mais beaucoup ne comprennent pas vraiment son utilité à une époque où les écrans affichent seulement quelques couleurs et se limitent souvent à des logiciels de traitement de texte ou de calculs, le tout très textuel.

En 1984 Mouse Systems commercialise sa souris optique avec le logiciel PC Paint, pour les ordinateurs IBM, qui avaient un monopole à l’époque et l’idée séduit, dessiner sur son ordinateur, c’est quelque chose d’incroyable pour les années 80.

Pendant ce temps Microsoft s’apprête à lancer Windows 1.0, le début des interfaces graphiques et de l’utilisation d’une souris pour naviguer sur l’écran. Pour insister sur l’importance de la souris, Microsoft s’allie à Z-Soft pour inclure une version simplifiée pour le grand public de leur logiciel de dessin PC Paint Brush, sous le nom de Paint.

Les années passent, Windows évolue et le logiciel de dessin aussi. Sous la version 3.1 de Windows Paint devient Paintbrush. Avec Windows 95 retour au nom originel Paint, une nouvelle interface plus simple, sûrement cette version qui était présente sur l’ordinateur familiale à l’époque de votre enfance.

Avec Windows XP, Paint est désormais capable de traiter des images numérique au format JPEG, ce qui est une révolution pour l’époque où il fallait auparavant passer par des logiciels onéreux comme Adobe Photoshop 1.0.

Les années passent, les mises à jour aussi, et arrive le mois d’avril 2017 qui est celui de la naissance de Paint 3D.

À la base cette version 3D n’a pas vocation à remplacer le Paint déjà présent, il est surtout pensé pour les tablettes et inclus la possibilité de jouer avec la profondeur des éléments ajoutés / dessinés.

Mais finalement Microsoft a un peu surpris tout le monde avec cette annonce de la mort de Microsoft Paint.

Mort ? Pas vraiment, il ne sera juste plus installé par défaut sur nos machines, c’est son successeur, Paint 3D, qui sera présent dans nos applications, mais son grand frère lui sera toujours disponible gratuitement sur le Store de Microsoft, de quoi continuer à réaliser de magnifiques oeuvres d’art avec un logiciel gratuit et aux possibilités limités.

Alors repose en paix Microsoft Paint, toi qui auras permis à beaucoup de se rêver à être artiste et à d’autres de réaliser de véritables chefs-d’oeuvre.

Aucun Commentaire

Commenter