Retour sur le voyage de la sonde Cassini • Keep Contact
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange
69
post-template-default,single,single-post,postid-69,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Retour sur le voyage de la sonde Cassini

Retour sur le voyage de la sonde Cassini

Mercredi dernier, la sonde Cassini, envoyée par la NASA il y a presque 20 ans, a entamé le première phase de la fin de sa mission qui se terminera le 15 septembre prochain au coeur de Saturne, l’occasion de revenir sur un voyage de presque deux décennies qui nous aura appris beaucoup sur la 6ème planète du système solaire et ses nombreux satellites.

Lancée le 15 octobre 1997, la sonde Cassini a rejoint l’orbite de la géante gazeuse 7 ans plus tard, en 2004 pour une mission de 13 ans qui aura permis de couvrir presque la moitié de l’orbite de Saturne autour du soleil, (29 ans) et de nous en apprendre plus sur la météorologie de la planète, et sur ses anneaux. Les deux saisons du satellite Titan ont également pu être observé durant ce laps de temps, pour nous en apprendre plus sur le passé et le futur de la Terre.

22 orbites pour une descente progressive dans un couloir de « seulement » 2400km de large rempli de nombreux astéroïdes et morceaux de glace, qui mène directement dans Saturne, c’est la direction que va prendre la sonde Cassini.

Durant cette descente, la sonde va utiliser son antenne comme bouclier, car tout impact peut lui être fatale et pourrait compromettre sa mission.

L’information relayée par de nombreux média salue le long voyage pour les magnifiques images que nous a transmis Cassini de Saturne et ses satellites, surtout quand on sait que la technologie présente dans la sonde Cassini n’est pas la plus récente. Google, qui à l’époque du lancement n’existait pas encore, lui a même rendu hommage avec un Doodle.

Cette descente suivie, d’un sacrifice due à l’importante pression atmosphérique de Saturne nous apportera des informations encore inconnues sur sa composition, que la NASA publiera sur son compte Twitter, sa page Facebook et son site qui sont régulièrement alimentés avec de magnifiques clichés

En attendant le grand final, le plongeon est visible à 360° juste en dessous.

 

Toutes les images utilisées dans cet article proviennent du site de la NASA.

Aucun Commentaire

Commenter